17°
Aujourd'hui
picto-temps
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • Vue Azerailles nord
Liste des thèmes » Social - Santé » Préjudice médical » Préjudice lié à un vaccin et indemnisé par l'Oniam

Préjudice lié à un vaccin et indemnisé par l'Oniam

Vérifié le 04 décembre 2023 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Vous avez subi un préjudice lié à une vaccination ? Vous vous interrogez sur la procédure d'indemnisation auprès de l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam) ? La procédure varie selon le caractère obligatoire ou simplement recommandé de la vaccination ayant entrainé le préjudice. Nous vous exposons les démarches à suivre pour l'un et l'autre cas.

À savoir : La procédure auprès de l'Oniam n'est pas obligatoire avant de saisir le tribunal administratif. Vous pouvez donc saisir soit l'Oniam, soit le tribunal.

En cas de préjudice lié à une vaccination obligatoire, vous pouvez engager une procédure auprès de l'Oniam. Elle est gratuite.

Elle peut permettre d'obtenir réparation sans passer par une procédure en justice.

La liste des vaccinations obligatoires varie selon que vous soyez né avant ou après le 1er janvier 2018.

Les vaccinations obligatoires sont : diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP).

Des professionels et étudiants en santé sont aussi soumis à d'autres vaccins obligatoires.

À savoir : La vaccination de la fièvre jaune est obligatoire pour les résidents du département de Guyane âgés de plus de 12 mois (un an) ou toute personne y séjournant.

Les 11 vaccinations obligatoires sont les suivantes, pour les bébés et les enfants :

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP)
  • Coqueluche
  • Infections invasives à Haemophilus influenzae de type B
  • Hépatite B
  • Infections invasives à pneumocoque
  • Méningocoque de sérogroupe C
  • Rougeole, oreillons et rubéole

S'ajoute à cette liste de vaccinations obligatoire, la vaccination de la fièvre jaune pour les résidents de Guyane à partir de 1 an.

Des professionels et étudiants en santé sont aussi soumis à d'autres vaccins obligatoires.

À savoir : Le calendrier des vaccinations fait l'objet d'une page spécifique.

La victime peut engager une procédure pour être indemnisé par l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam).

C'est le titulaire de l'autorité parentale (exemple : le parent) du mineur qui fait le recours auprès de l'Oniam.

C'est le tuteur qui fait le recours auprès de l'Oniam.

La personne sous curatelle peut agir avec l'assistance de son curateur.

Cependant, le juge peut en décider autrement.

La personne placée sous sauvegarde de justice agit seul sauf si un mandataire est désigné pour cet acte.

Les héritiers notamment peuvent faire un recours auprès de l'Oniam.

Vous devez remplir un formulaire.

La demande d'indemnisation doit être :

  • Envoyée à l'Oniam par lettre recommandée avec accusé de réception au service des missions spécifiques
  • Ou déposée au secrétariat de l'Oniam contre récépissé.

Les coordonnées sont indiquées sur le formulaire.

Demande d'indemnisation auprès de l'Oniam (vaccination obligatoire)
Formulaire
Attention : Ne pas oublier de donner les pièces justificatives listées dans la notice.

L'Oniam accuse réception de votre demande et l'analyse.

L'établissement peut vous demander l'envoi de pièces complémentaires.

L'Oniam peut ordonner, éventuellement, une expertise pour déterminer  l'ampleur du dommage et en préciser la cause.

L'établissement vous informe alors, 15 jours au moins avant la date de l'examen :

  • De l'identité et des titres du médecin chargé de la mission d'expertise
  • Et de la mission d'expertise qui lui est confiée.

Il vous informe aussi que vous pouvez vous faire assister d'une personne de votre choix.

Cet expert :

  • Vous convoque à une réunion d’expertise pour réaliser un examen et entendre vos réclamations
  • Vous adresse son projet de rapport. Vous disposez alors de 15 jours pour lui adresser vos éventuelles observations
  • Adresse son rapport à l'Oniam dans les 3 mois qui suivent la date de sa nomination. Ce rapport inclut la réponse à vos observations.

L'Oniam vous adresse le rapport. Vous disposez à nouveau d'un délai de 15 jours pour faire parvenir à l'Oniam vos éventuelles observations.

L'Oniam prend en charge le coût des expertises.

Après les investigations, l'Oniam se prononce par décision motivée sur le caractère obligatoire de la vaccination.

Il peut aussi se prononcer sur :

  • Lien de causalité entre le dommage et la vaccination
  • Étendue du dommage
  • Consolidation, ou non, de votre état de santé.
À noter : Le silence de l'Oniam pendant un délai de 6 mois à compter de la date de réception du dossier complet vaut rejet de votre demande.

Si le dommage est considéré comme indemnisable, l'Oniam vous soumet une offre d'indemnisation par lettre recommandée avec accusé de réception.

Si vous l'acceptez, vous faites connaître votre décision d'accepter l'offre de l'Oniam par lettre recommandée avec accusé de réception.

À partir de la réception de votre accord, l'Oniam dispose d'1 mois pour vous verser le montant de l'indemnisation.

Oui, vous pouvez faire connaître votre décision de refuser par lettre recommandée avec accusé de réception.

Vous pouvez saisir le tribunal administratif dans le ressort duquel est votre domicile d'une demande d'indemnisation. Vous avez 2 mois à partir de la réception de la décision pour le faire.

En cas de préjudice lié à un vaccin recommandé, la procédure ne s'engage pas auprès de l'Oniam.

En effet, l'acte de vaccination est un acte médical dont les conséquences dommageables peuvent être indemnisées par plusieurs autres recours.

Les recours possibles sont ceux mis en oeuvre en cas de recherche de responsabilité pour demander la réparation d'un préjudice lié à un acte médical.

Vous pouvez :

Pour faire face à des risques de santé publique le ministère chargé de la santé peut être amené à prendre des mesures sanitaires temporaires.

L’Oniam a alors la charge d’indemniser les dommages survenus à l’occasion de l’application de ces mesures d’urgence.

Cela concerne :

© Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Informations pratiquesBlason AZERAILLES
Adresse
Mairie de AZERAILLES2 place Général Hellé54122 AZERAILLES
Téléphone
03 83 75 15 14
Horaires d'ouverture
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 11h00 à 12h00 et de 16h00 à 17h15
Fermé le mercredi
 
Retour haut